Visiter une fabrique de cigares en République Dominicaine

Dom Lucas en République Dominicaine

Chez Dom Lucas, on ne vous empêchera pas de fumer le cigare

Chez Dom Lucas en République Dominicaine, il n’est pas interdit de fumer. Dans l’unité de fabrication, les ouvriers ont tous un barreau de chaise entre les lèvres et c’est un beau nuage bleu et odorant qui flotte au-dessus d’eux.
Sur leur plan de travail, de grandes feuilles de tabacs qu’ils assemblent. De leurs mains sortent des espèces de bâtons informes qu’on met dans une machine qui les compresse. A la sortie, miracle, un magnifique cigare qui fera le bonheur des amateurs. Et ils sont nombreux en République Dominicaine : les habitants du pays, tout d’abord, pour qui le cigare fait partie de leur culture et les touristes ensuite, qui savent qu’ici, se trouvent les meilleurs cigare du monde. En ce domaine, il y a Cuba et la République Dominicaine. Et la République Dominicaine est le premier producteur de cigares, avant Cuba.
Chez Dom Lucas, à Bavaria, près de Punta Cana, on se passe le relais de père en fils depuis trois générations. Ils produisent leurs propres cigares à partir de différents tabacs qu’ils assemblent. « C’est le fruit de dizaines d’années de travail », insiste le responsable de l’unité de fabrication. Son travail n’est pas sans analogie avec celui de nos vignerons. Il en est des variétés de tabac comme des cépages. Il faut savoir les marier pour obtenir le cigare parfait.
Dom Lucas ouvre une porte. Derrière, on trouve un mur de cigares et une forte odeur de tabac frais arrive à vos narines. C’est la cave, où les cigares arrivent à maturité. Quant ils seront prêts, ils feront le régal des amateurs.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + 15 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.